La révolution mobile et le covoiturage

Le covoiturage de demain sera mobile ou ne sera pas

le covoiturage aurait-il fini par atteindre ses limites de développement en Europe ? Peut-être pas. Déjà internet avait été un véritable levier de croissance pour le covoiturage avec des sites toujours plus nombreux permettant aux usagers de se mettre en relation et de faciliter leur covoiturage. Aujourd’hui ce sont les applications mobiles et l’objectif d’un covoiturage en temps réel qui devraient renouveler encore l’offre de covoiturage en France et en Europe.

Les smartphones au service du covoiturage

Un symbole représentant le covoiturage : plusieurs voitures réunies en une seule

Le smartphone révolutionne aussi le covoiturage

Avec l’arrivée sur le marché, il y a maintenant deux ans, des applications mobiles de covoiturage, ce mode de transport moderne, écologique et économique a connu un nouvel essor. Et l’été est la période privilégiée pour ça : pour les départs en vacances ou les retours, les Français ont cette année plébiscité le covoiturage. Rien que pour le site le plus connu, ce ne sont pas moins de 348 000 usagers qui auront choisi le covoiturage comme mode de transport pour le week-end du 3 au 5 juillet. On peut donc, en extrapolant, évaluer le nombre total de covoitureurs français à presque 450 000, juste sur ces deux jours de vacances ! Et pour cause, avec les applications mobiles, le covoiturage est devenu plus simple que jamais. Les usagers se géolocalisent pour être plus facilement trouvés, où qu’ils soient, par les conducteurs. La communication préalable à la mise en place du covoiturage est facilitée par des alertes du smartphone. Bref, le covoiturage commence enfin à atteindre une maturité nécessaire : celle de la mobilité ! Mais on est encore loin du compte et de grands efforts peuvent être encore faits pour atteindre la perfection. Par exemple, si les GPS embarqués étaient connectés avec des applications de covoiturage, les trajets pourraient être immédiatement signalés dès que le conducteur entre son itinéraire dans son GPS. Ensuite, tous les usagers intéressés pourraient se signaler sur le trajet : libre au conducteur de s’arrêter pour les prendre. L’application pourraient automatiquement le coût du trajet en fonction du montant global indiqué par le chauffeur. Ces idées sont en projet et devraient finir par voir le jour dans les années à venir. Il ne reste plus qu’à mettre en place les partenariats avec les grandes marques comme Tom-Tom, Garmin ou autre et à créer des data center pour traiter ces données de covoiturage en temps réel !

Bilan des différentes solutions adoptées pour doper le covoiturage dans le monde

Un tampon vert représentant une voiture sous-titrée covoiturage

Les innovations en matière de covoiturage : les solutions de demain

Et ce sont les américains qui mènent la danse en matière de covoiturage ! Déjà, c’est aux Etats-Unis que le concept est né, notamment sous l’impulsion de l’Etat. Fortement dépendants des énergies fossiles, les Etats-Unis ont été frappés par le choc pétrolier de 1973. Aussi l’Etat a-t-il décidé d’inciter la population à mutualiser les véhicules le plus possible : le covoiturage est né. C’est ainsi que, quelques décennies plus tard, sont nées les HOV lanes, c’est-à-dire les voies pour véhicules à fort taux d’occupation, donc réservées au covoiturage. Le principe est simple : comme il y a des voies de bus en France, il y a, aux Etats-Unis, et particulièrement à l’approche des grandes agglomérations, des voies réservées aux véhicules contenant au moins trois passagers. Un véritable succès ! Au point que de nombreux états envisagent d’en créer encore plus et de les distinguer : voies pour véhicules contenant 3 passagers, voies pour ceux qui en contiennent 4 etc. En Suisse, une expérience innovante visant à aller encore plus loin vers un covoiturage dynamique en temps réel a été mise en place : le système de covoiturage Carlos. Des bornes ont été installées un peu partout dans une ville. Les usagers s’inscrivent en indiquant leur destination ; la borne leur délivre un titre de transport et entre en communication avec un grand panneau qui indique aux automobilistes qui passent qu’un passager est en attente pour un trajet. Ils peuvent donc s’arrêter et le prendre avec eux ! Le titre de transport permet au conducteur de se faire ensuite rembourser le trajet par la municipalité. Ingénieux !

Petit rappel : pourquoi le covoiturage est intéressant ?

Une pompe à essence branchée sur la planète

Avec le covoiturage : faites des économies !

On ne le dira jamais assez : le covoiturage ça n’est pas seulement une mode de bobos et d’écolos fanatiques, bien au contraire ! En réalité, la plupart des usagers du covoiturage ont choisi ce moyen de transport pour des raisons économiques. Et pour cause : le prix de l’essence a augmenté de 20% en 5 ans et la tendance haussière continue ; les autoroutes sont elles aussi de plus en plus chères et, à l’inverse, le pouvoir d’achat est quant à lui de plus en plus bas… Bref, quand on sait qu’abandonner sa voiture pour des trajets quotidiens de 30 kilomètres aller-retour fait économiser environ 3000 euros par an, on comprend mieux pourquoi de plus en plus de personnes ont choisi le covoiturage. Et c’est encore plus vrai pour les vacances. En effet, beaucoup de personnes n’ont pas de voiture ou choisissent de ne pas l’utiliser pour les grands trajets. Or le train est cher et l’avion aussi. Alors, par exemple, un covoiturage de Paris à Bruxelles peut faire économiser jusqu’à 64 euros, 34 dans le meilleur des cas si l’on compare au train ! En effet, un billet de train pour ce trajet coûte entre 59 euros et 89 euros. En covoiturage… 25 euros. Le calcul est vite fait ! Alors si vous aussi vous voulez faire des économies et des rencontres sympathiques, car le covoiturage c’est aussi un moyen de rencontrer du monde, adoptez le mode de transport de demain !

Aurélien Desert Par , le 2 août 2012
Cet article a été lu 4 846 fois
Partager
Suggestion de lecture sur la même thématique
Aucun commentaires n'éxistent pour ce post.

Laissez-nous vos commentaires

Obtenir un GravatarLaisser une réponse
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.