Carrière

Zoom sur le métier de grossiste alimentaire

La vente en gros est destinée à un public de professionnels comme les restaurateurs, les détaillants ou les collectivités. Outre son métier de vente, le grossiste alimentaire se pose en véritable fournisseur. L’éventail de produits est très large puisqu’il concerne non seulement la confiserie et le chocolat mais aussi les fleurs, les fruits et légumes, le poisson, les viandes, la boulangerie et les produits laitiers. Cette activité doit se faire en respectant à la lettre la réglementation phytosanitaire et la traçabilité des produits doit être rigoureusement respectée.

Fonctions et conditions d’exercice du métier de grossiste alimentaire

grossiste-alimentaire-entrepot

L’activité première d’un grossiste alimentaire est de réaliser des opérations de vente en gros de produits frais selon la réglementation commerciale, les règles d’hygiène en vigueur et la stratégie commerciale mise en place par la société.

Il exerce son métier au sein d’entrepôts, de magasins de gros et demi-gros, de Marchés d’Intérêt National en étroite relation avec une clientèle de professionnels et avec ses propres fournisseurs (éleveurs et maraîchers). Son activité peut également s’effectuer en zone frigorifique et impliquer le port de charge.

Horaires et salaire du grossiste alimentaire

Même s’il peut exercer en tant que travailleur indépendant, le grossiste alimentaire peut être soumis à des horaires décalés ou de nuit et avoir à effectuer des déplacements ou des tournées pour ses livraisons.

En termes de salaire, en tant que commerçant, il peut être rémunéré par un fixe mais également par des commissions sur les quantités vendues.

Activités et compétences du métier de grossiste alimentaire

grossiste-alimentaire-livraison

En amont de la vente, le métier de grossiste alimentaire en restauration amène à réceptionner les marchandises et les produits avant de contrôler la conformité de la livraison. Il prépare ensuite les quantités et le conditionnement des commandes de ses clients.

C’est aussi lui qui sélectionne les fournisseurs et les prestataires, négocie les conditions du contrat et contrôle la réalisation de l’intervention, ainsi que des produit.

En plus de maîtriser parfaitement les techniques de vente, il doit être capable de développer un portefeuille de clients et de prospects. Il est donc amené à rédiger les documents liés à son activité.

melissacarre Par , le 28 juillet 2017
Cet article a été lu 17 fois
Partager
Suggestion de lecture sur la même thématique
Aucun commentaires n'éxistent pour ce post.

Laissez-nous vos commentaires

Obtenir un GravatarLaisser une réponse
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.