L’immobilier d’entreprise à Lyon, comme ailleurs, est un investissement conséquent pour n’importe quel professionnel. Il faut se pencher sur la stabilité financière de son activité, ses besoins en matière de locaux et la disponibilité des biens sur le marché immobilier. Pour encourager les entrepreneurs, l’État a instauré des aides financières. Quelles sont-elles ? Comment en bénéficier ?

Les prêts et les subventions proposées aux entrepreneurs

Qu’il s’agisse de l’immobilier d’entreprise à Paris ou dans une autre ville, les frais et les engagements financiers pour investir dans un bien sont conséquents. Aussi, il est souvent incontournable d’effectuer une demande de prêt auprès de sa banque. Solliciter des organismes spécialisés tels que Bpifrance, la Banque publique d’investissement, permet d’obtenir un crédit à taux avantageux. À cela peuvent s’ajouter des subventions régionales issues des collectivités territoriales.

Déclarer la construction de son bien immobilier

Selon le projet d’immobilier d’entreprise envisagé, qu’il s’agisse de l’achat d’un immeuble ou d’un appartement à Lyon ou ailleurs, il est possible de bénéficier d’une exonération de la taxe foncière. Cette aide s’adresse aux entrepreneurs qui souhaitent construire leur propre bâtiment. Peu importe l’activité de la société, il suffit de déclarer l’existence de son bien auprès des services d’impôts locaux dans un délai n’excédant pas trois mois après la fin des travaux. À compter de cette échéance, l’exonération prend effet pendant deux années consécutives.

Les conditions pour bénéficier des aides financières

Les subventions et aides visent à dynamiser l’activité économique d’une zone géographique. Les opportunités immobilières étant de natures diverses et variées, on en distingue plusieurs selon les cas de figure rencontrés. L’entreprise concernée doit s’engager sur le long terme (3 à 5 ans) et présenter un projet pérenne et créateur de nouveaux emplois. Les collectivités favorisent les projets de taille plus importante. De plus, les aides s’adressent uniquement aux biens qui n’ont pas déjà fait l’objet d’un dossier de subventions. Les aides financières pour l’immobilier d’entreprise permettent autant de faire faire des économies à l’entreprise que de développer son activité et d’encourager l’emploi local dans son lieu d’implantation.