Web 2 Mag vous invite à en savoir plus sur le métier de chef de projet digital, un salarié ou indépendant multi-casquettes qui accompagne ses clients vers la réussite sur Internet.

Qu’est-ce qu’un chef de projet digital ?

Un chef de projet digital doit coordonner de A à Z le projet web de son client. Il peut par exemple s’agir de la création d’un site Internet qui prend alors en compte : le développement du site, le référencement naturel et payant du site, le contenu du site ainsi que le suivi et l’analyse des résultats du projet.

Le chef de projet digital est donc un véritable chef d’orchestre qui doit posséder des compétences complémentaires dans divers domaine du webmarketing : développement, management, marketing, savoir-faire éditorial, etc. En effet, le chef de projet digital est garant de la réussite d’un projet web, il est donc important qu’il possède de nombreuses connaissance.

Le rôle du chef de projet digital est donc de comprendre la demande du client dans un premier temps, puis de coordonner le travail autour du projet en veillant à la qualité du livrable ainsi qu’au respect des coûts et des délais. En tant que coordinateur, le chef de projet digital doit motiver ses équipes et jouer le rôle d’interface entre les différents acteurs du projet.

Enfin, de par ses missions variées, le chef de projet digital est amené à élaborer des cahiers des charges, à établir des plannings de production ou encore à évaluer les moyens et le temps nécessaire au développement du projet.

Compétences et savoir-faire requis

Comme nous l’avons vu, le chef de projet digital doit posséder de nombreuses compétences transversales et des savoir-faire techniques. Par exemple, bien qu’il ne soit pas développeur, il est important que le chef de projet digital ait des notions sur les langages web comme HTML (obligatoire), JSP, PHP, etc.

Pour pouvoir exercer le cœur de son métier, il est primordial que le chef de projet digital possède des connaissances solides en :

  • Référencement (naturel et payant) ;
  • Web Analytique ;
  • Acquisition ;
  • Marketing de contenu ;
  • Management.

De plus, pour bien gérer ses équipes et ses projets, le chef de projet digital doit être créatif, curieux, rigoureux, autonome, organisé, à l’écoute et doté d’excellentes qualités relationnelles. Il pourra par exemple mettre en place une plateforme collaborative pour pouvoir échanger facilement avec ses équipes ou un reporting léché pour son client.

Enfin, pour garder des compétences variées et les faire évoluer, le chef de projet digital doit être en veille permanente et se tenir au courant des dernières avancées techniques comme technologiques dans son domaine, le web.

Formation du chef de projet digital

Le chef de projet digital peut venir d’horizon très divers et commence généralement par un autre métier avant d’accéder à ce poste, qui demande une grande expérience préalable.

Il est possible de devenir chef de projet digital avec un Bac + 2 en informatique, mais il vaut mieux être doté d’un bagage complet étant donné que les recruteurs actuels exigent en général un niveau Bac + 5. Les candidats issus d’écoles d’ingénieur et de commerce sont également appréciés, tout comme ceux possédant le double bagage technique / marketing, fortement recherchés.

Exemple de formations niveau Bac + 5 :

  • Master universitaires contenus et projets Internet, Web mobile
  • Master of Science digital management et web stratégie à Paris
  • Diplôme d’école de commerce spécialisé en informatique mobile et Web
  • Diplôme d’ingénieur avec une spécialisation en informatique, informatique mobile et Web

Le salaire d’un chef de projet digital est d’environ 2500 euros bruts mensuels pour les juniors, et à partir de 3600 euros bruts mensuels pour un profil senior. Il existe cependant des disparités entre Paris et le reste de la France : la capitale semble mieux payer les chefs de projet que dans les autres villes françaises.

A noter, les effectifs dans se secteurs devraient continuer d’augmenter de 25% d’ici à 2020, selon l’Observatoire Economique des Services Mobiles, promettant de beaux jours devant les chefs de projet digital.