DreamIt Ventures propose d’aider les startups les plus prometteuses

Chaque année, la fondation américaine DreamIt Ventures se propose de venir en aide aux startups les plus prometteuses. Après leurs sélections, les entrepreneurs bénéficient de l’appui de l’accélérateur de startups DreamIt qui leur permet de se lancer à l’assaut du net en échange de 4 à 8%  de leurs parts sociales. Cette année, trois startups ont particulièrement retenu l’attention de la fondation.

 

Take the Interview, la startup qui facilite le recrutement.

Startup

La startup Take the Interview (passer un entretien d’embauche) a vu le jour à Boston. L’idée de sa fondatrice, Danielle Weinblatt, était de faire gagner du temps aux recruteurs et aux chasseurs de tête au cours du processus de recrutement.
En effet, les recruteurs et chasseurs de tête ont généralement un vivier très important de candidatures lorsqu’ils proposent un poste, auxquelles viennent souvent s’ajouter des candidatures spontanées reçues à tout moment. A compétences égales, cela devient rapidement un véritable casse-tête de repérer les candidats qui pourraient correspondre le mieux à un poste, sans parler du temps consacré à contacter les candidats par téléphone pour un premier contact.
La startup Take the Interview a donc eu l’idée de concevoir une plateforme qui permet aux futurs recruteurs et aux chasseurs de têtes de visionner une vidéo des candidats potentiels. Deux solutions s’offrent aux employeurs sur la startup Take the Interview : soit les recruteurs posent une ou plusieurs questions et les candidats y répondent par vidéo, soit le candidat peut enregistrer une présentation vidéo de lui-même. Le concept de recrutement proposé par la startup a déjà séduit de nombreux cabinets de recrutement et services de ressources humaines, mais également les sites d’offres d’emploi sur le net, tel le géant Monster.
Avec sa startup axée recrutement, les fondateurs de Take the Interview facilitent  la mise en relation entre candidats et employeurs, tout en permettant un gain de temps important pour les deux parties.

Faire revivre la musique avec une startup

Start-up Re-Vinyl

Établie à Los Angeles, la startup Re-Vinyl s’appuie sur le déclin et la mort annoncée du secteur du disque pour lancer une plateforme qui permet aux labels musicaux comme aux artistes de créer leurs propres albums sous forme digitale. La startup proposera également à ses futurs utilisateurs de dessiner ou concevoir les pochettes de leurs albums et d’intégrer des notes et les paroles de leurs chansons. Le site Re-Vinyl offre également un système de publicité intégré à leur offre qui répond parfaitement aux exigences et contraintes publicitaires liées au secteur de la musique.
La startup envisage également de diversifier l’offre de son site et de le rendre beaucoup plus participatif. Les auditeurs et les fans verront leurs possibilités d’interaction avec les artistes s’accroître de manière importante. Ils auront la possibilité de suggérer des modifications, ou d’enregistrer leurs propres remix de morceaux. La startup étudie également la possibilité pour les artistes et les labels de créer leur application personnelle pour enregistrer leurs morceaux, en fonction de ce qu’ils utilisent le plus.
Le concept de Re-Vinyl et des fondateurs de la startup est avant tout de faciliter le passage à une nouvelle forme d’album digital, qui relancerait un peu le secteur musical en crise. Afin de conserver un accès libre et gratuit, ou tout du moins à très bas prix, Re-Vinyl pense se financer grâce à la publicité et aux contenus sponsorisés.

Gérer ses réseaux sociaux sur une seule page

Start-up et réseaux sociaux

La startup AppAddictive a été spécialement conçue pour répondre à la demande des utilisateurs de réseaux sociaux à des fins professionnelles en priorité. Avec le développement et la multiplication des réseaux sociaux sur le web, il devient de plus en plus ingérable pour les utilisateurs de gérer leurs images et leurs réputations sur tous les fronts. Avec cette startup, les fondateurs de AppAddictive espèrent simplifier grandement la gestion de plusieurs réseaux sociaux. Le site regroupera sur une seule et même page tous les réseaux sociaux sur lesquelles une entreprise est présente. A partir de son compte sur AppAddictive, l’entreprise pourra communiquer sur tel ou tel réseau, faire passer des annonces, des bons de réductions, créer des applications et des concours, ou encore surveiller son nombre de suivis ou d’adhérents.
Grâce à ce système de regroupement de comptes, la start-up AppAddictive compte simplifier et aider les entreprises. Cette utilisation groupée et la création simplifiée d’applications permet de rendre les pages ou profils plus dynamiques et plus vivants aux yeux des internautes. D’autre part, cette plateforme pourra s’avérer être un outil utile au niveau commercial, puisqu’elle permettra aussi de cibler plus précisément les habitudes et préférences des consommateurs, mais également d’attirer de nouveaux clients grâce au système du marketing viral. Actuellement, plus 6000 entreprises de tous les secteurs ont commencé à tester la plateforme de la startup AppAddictive, et près de 50 millions d’américains ont déjà testé une des applications proposées par les entreprises grâce à l’entreprise.