Au cours des douze derniers mois, les sites du panel Fevad/iCE 30 ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 8%. A eux seuls, les sites du panel totalisent plus de 8,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit plus du tiers (36%) du montant total des ventes sur internet de 2009. La croissance sur un an (à périmètre constant) se maintient donc pour les sites leaders, notamment grâce aux bons résultats enregistrés au cours du 4ème trimestre. L’accélération de croissance au dernier trimestre profite à l’ensemble des secteurs représentés au sein du panel.

C’est le cas notamment des produits techniques qui progressent de +8% et des produits textile/Mode dont les ventes progressent de +13%, dans un marché en recul (-3,4 % janvier-décembre 2009, source IFM). Tous deux conservent en 2009 leur rythme de croissance de 2008 en partie grâce au succès des ventes à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Le secteur du e-tourisme enregistre une hausse annuelle de 7%, sur un marché du voyage en recul (- 7% novembre 2008-octobre 2009, source CETO). Après un ralentissement de la croissance au premier semestre (+5%) le secteur s’affiche en hausse de 12% au 4ème trimestre.

Enfin, les sites de ventes aux professionnels (ou B2B), après un début d’année difficile, retrouvent le chemin de la croissance au dernier trimestre (+5%).

Pour les besoins de l’étude, la Fevad a également interrogé les principales sociétés prestataires de paiement (voir liste) sur les transactions réalisées sur plus de 60 000 sites. Au total, l’ensemble des sites étudiés (y compris les sites du panel Fevad/iCE 30), ont vu leur chiffre d’affaires progresser sur un an de 26%, dans un contexte global de recul de la consommation (-1,4% pour le commerce de détail en 2009, source Banque de France).

Le chiffre d’affaires global des ventes sur internet atteint donc 25 milliards en 2009, conformément aux prévisions de la Fevad. Entre 2000 et 2009 le e-commerce aura vu son chiffre d’affaires multiplié par 35. Il devrait en 2010 selon la Fevad dépasser les 30 milliards.

En 2009, le nombre de transactions par cartes bancaires enregistré par les plateformes de paiement, a augmenté de 31% (vs 33% en 2008). Le panier moyen en 2009 s’établit à 90 euros, en baisse de 2% par rapport à 2008. A noter qu’après un net recul sur les six premiers mois (-4%), le panier moyen s’est redressé au troisième trimestre (-1%) avant de redevenir positif au cours du dernier trimestre (+2%).

Cette inversion de tendance s’est confirmée au moment des soldes, avec un panier moyen en hausse de 2% sur la première semaine des soldes d’hiver. Au total le nombre de transactions réalisées par les sites de e-commerce en 2009 est estimé à 277,8 millions.

Selon les derniers résultats de l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, rendus publics à l’occasion du bilan e-commerce, le nombre de cyber-acheteurs au 4ème trimestre 2009 poursuit sa progression avec une croissance de 9% sur un an. Au total, on compte 24,4 millions d’acheteurs en ligne soit 2,1 millions de cyber-acheteurs supplémentaires en un an.

Désormais, le profil du cyber-acheteur se rapproche de celui de l’internaute et l’on note en particulier une progression de +13% du nombre de cyber-acheteurs âgés de 50 à 64 ans.

L’explosion de l’offre se poursuit : 64 100 sites marchands actifs soit 35% de plus en un an.
Au cours des 12 derniers mois, le nombre de e-commerçants a franchi un nouveau record avec 64 100 sites marchands actifs recensés, soit une augmentation de 35% par rapport à 2008. Au total, environ 17 000 nouveaux sites marchands actifs ont vu le jour en 2009 (vs 11 800 en 2008). Il se crée près de 2 sites marchands toutes les heures en France.

Parallèlement, la typologie des sites marchands en fonction du nombre de transactions mensuelles évolue. Le nombre moyen de transactions par site continue de progresser. Ainsi, le nombre de sites qui enregistrent moins de 10 transactions par mois diminue à nouveau (29,9% en 2009 contre 55% en 2005) tandis que le nombre de sites réalisant de 100 à 1 000 transactions par mois augmente (14% en 2005 contre 21,1% en 2009). Enfin, 500 sites procèdent à plus de 10 000 commandes mensuelles et une cinquantaine d’entre eux à plus de 100 000.